Chronique : La séparation de Dinah Jefferies

Résumé


Lydia Cartwright vient de rentrer chez elle après avoir passé du temps auprès d'une amie malade. Mais la maison est vide, les serviteurs sont partis, et le téléphone a été coupé. Où est donc passé son mari, Alec ? Et ses deux petites filles, Emma et Fleur ? 
Désespérée, la jeune femme contacte l'employeur de son mari et apprend qu'Alec a été muté ailleurs. Pourquoi ne l'at-il pas attendue ? Pourquoi n'a-t-il pas laissé de message
Elle se lance alors dans un périlleux voyage à travers la jungle en guerre, sans se douter que des milliers de kilomètres la séparent de sa famille. Forcée de se tourner vers Jack Harding, un homme qu'elle avait juré de ne plus revoir, elle va tout faire pour retrouver ses proches. 

Mais sera-t-elle capable de supporter la trahison de ceux en qui elle avait confiance ? 

Un grand destin de femmes, de la Malaisie à l'Angleterre des années 1950


Mon Avis


Je n'ai lu quelques romans publiés aux éditions Charleston mais c'est toujours des histoires de famille passionnantes !

Comme le titre l'indique explicitement , la séparation va traiter d'une rupture familiale. Lydia va rentrer chez elle après quelques semaines passées au chevet d'une amie malade, et elle va trouver sa maison vide. Elle essaie de chercher un mot que son mari ou ses filles auraient pu lui laisser, mais elle ne trouve rien. Le patron de son mari va lui indiquer qu'ils sont dans une autre ville où celui ci a été muté. Notre héroïne va alors se lancer dans un voyage à travers la Malaisie afin de rejoindre sa famille. Elle va alors devoir faire face à plein d’événement du fait du contexte particulier du pays qui est rythmé par des attaques terroristes.

Ce livre est histoire bouleversante d'une séparation d'une mère avec ses filles. Au fil des pages, nous allons connaître l'histoire de Lydia et de sa famille et notamment l'auteure va nous révéler certains secrets sur notre héroïne.

Ce que j'ai aimé dans l'histoire de Lydia c'est les rencontres qu'elle va faire durant son périple. Le fait qu'une partie de l'histoire se passe en Malaisie était très intéressant car je ne connaissais pas du tout l'histoire de son pays. C'était très dépaysant. 

En parallèle de l'histoire de Lydia et de quête pour retrouver ses filles , nous alors suivre l'histoire de ses filles, leur père les a emmené en Angleterre. Les deux petites filles vont devoir d'une part s'habituer à leur nouveau lieu d'habitation , le climat en Angleterre est très différent de celui de la Malaisie et d'autre part, elles vont devoir s'acclimater sans leur mère. Elles ne comprennent pas pourquoi elle ne vient pas les rejoindre. La plus grande va être un peu plus rebelle que la plus jeune. On va suivre leur évolution et l’aîné va devoir faire face à une épreuve difficile. J'ai eu du mal avec le personnage du père et du mari de Lydia.

Une histoire d'une séparation bouleversante remplie de secrets familiaux. L'amour familial est égaiement au centre de l'histoire. J'ai encore une fois été conquise par l'histoire et les personnages ! La plume de l'auteure est très belle !

L'avez -vous lu ?
Je vous souhaite un excellente dimanche !
Laurine

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : Calendar Girl Décembre d'Audrey Carlan

Ma Pile à Lire pour le Cold Winter Challenge

Chronique Le langage des Fleur d'Erika Boyer